Hirsute, les expressions libres et énervées

Internet est essentiellement la possibilité des rencontres entre des êtres/néants, généralement effrayés par les colères, bouleversés par la liberté et terrorisés par les violences verbales... Ne cherchons pas à écrire.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est pas mon affaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bc11



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: C'est pas mon affaire   Mar 12 Juin - 0:11

Etre putain d'étranger qu'on observe. La concentration de la haine et de la peur en même temps de tous les yeux qui voudraient le casus belli pour me niquer la face.
J'avance comme une merde à découvert. Dois travailler la pénétration. Pénétrer et les voir souffrir, avant de prendre leur pied ! Merde ! C'est ça l'intégration ! Merde ! Ces raclures me bousillent. J'ai fait le premier pas, tu crois que j'avais le choix ! Regarde-le, le nabot dans son palais. Général de raclure. Qu'est-ce qui te motive pour t'emmerder à ce point ?

Moi, j'ai cherché une ouverture. J'arrive, je prends la peau, je la suce... Elle s'est barrée pas longtemps après. M'a retrouvé. Repoussé. Voilà, les mecs, ouvrez vos écoutilles, garez vos poids lourds de merde. Assez de violence... On est là. Je pénètre. Vous aimez, vous aimez pas ?
C'est plus mon affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
C'est pas mon affaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mystérieuse affaire de Styles
» votre meilleur affaire
» Affaire Ngulu,Tshala Mwana aurait menti sur l'agression...
» QUE SIGNIFIE L'ATTITUDE DE LA CI DANS L'AFFAIRE LUBANGA ?
» Juillet 1861: l'Affaire COUVET.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hirsute, les expressions libres et énervées :: Ecrire contre le monde entier :: Ici vos textes de tarés-
Sauter vers: