Hirsute, les expressions libres et énervées

Internet est essentiellement la possibilité des rencontres entre des êtres/néants, généralement effrayés par les colères, bouleversés par la liberté et terrorisés par les violences verbales... Ne cherchons pas à écrire.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Extra-muros, Conte de la banlieue ordinaire - premier roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Extra-muros, Conte de la banlieue ordinaire - premier roman   Dim 17 Juin - 3:30

A propos du premier roman de Lance Bellamy, Extra-muros, Conte de la banlieue ordinaire (Editions Hors-Commerce, 2006).


Dans l’un de ces grands classiques de ciné-club dont j’ai oublié le nom, Montmartre populaire pleurait sous les trémolos gouailleurs de Cora Vaucaire : « Les escaliers de la butte sont durs aux miséreux ». L’image est bucolique comparée au quotidien qu’endure Gérard Levant.

Quelque part, dans une ville quelconque d’une banlieue non moins déterminée, Gérard Levant, la trentaine imminente, bardé de diplômes, traîne sa carcasse à la recherche d’un emploi. La mission de l’ANPE : « Favoriser la rencontre entre l’offre et la demande ». Gérard a donc théoriquement toutes ses chances pour être enfin the right man at the right place en décrochant un vrai boulot et le salaire ad hoc, mais pour l’heure, il prend son ticket et fait la queue comme tout le monde.

La suite ici: http://www.le-mort-qui-trompe.fr/article149

_________________
Le moindre de vos dons m'aidera à arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andy-verol.blogg.org
 
Extra-muros, Conte de la banlieue ordinaire - premier roman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon premier roman
» Notes sur "J'écris mon premier roman"
» Mon premier roman pour enfant : Argia
» Mon premier roman : Eclos des mots
» Charles Dickens : Le Conte de deux cités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hirsute, les expressions libres et énervées :: Ecrire contre le monde entier :: Les écrivains indépendants-
Sauter vers: