Hirsute, les expressions libres et énervées

Internet est essentiellement la possibilité des rencontres entre des êtres/néants, généralement effrayés par les colères, bouleversés par la liberté et terrorisés par les violences verbales... Ne cherchons pas à écrire.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Albert Caraco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kath

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : France sud
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Albert Caraco   Mar 19 Juin - 17:13

je vous envoie un texte d'un auteur peu connu Albert Caraco,à découvrir je mets l'url d' un site au bas de la page ou vous pourrez vous informer sur cet auteur hors normes.

« Aucun progrès moral ne vient à bout de nos entrailles, c’est là que la raison de toute chose se ramasse et que les éléments de l’ordre se renferment, avec leur barbarie originelle. Ce qui fut bon avant cinquante siècles est bon à cette heure, ainsi du trône et de l’autel, qui dureront autant que les humains, malgré les intervalles où l’on croit au changement. Le monde est vide et la métamorphose de ce vide, appelée Dieu, ne change rien aux préalables et ne saurait remédier au défaut d’harmonie, inhérent au système, la Providence est une illusion et le progrès moral n’est qu’un délire, l’ordre corrompt l’homme plus qu’il ne l’humanise »

« Mais à quoi bon prêcher ces milliards de somnambules, qui marchent au chaos d’un pas égal, sous la houlette de leurs séducteurs spirituels et sous le bâton de leurs maîtres ? Ils sont coupables parce qu’ils sont innombrables, les masses de perdition doivent mourir, pour qu’une restauration de l’homme soit possible. Mon prochain n’est pas un insecte aveugle et sourd, n’est pas un automate spermatique. Que nous importe le néant de ces esclaves ? Nul ne les sauve ni d’eux-mêmes, ni de l’évidence, tout se dispose à les précipiter dans les ténèbres, ils furent engendrés au hasard des accouplements, puis naquirent à l’égal des briques sortant de leur moule, et les voici formant des rangées parallèles et dont les tas s’élèvent jusqu’aux nues. Sont-ce des hommes ? Non, la masse de perdition ne se compose jamais d’hommes »

Albert Caraco (1919 1971)


[url]http://albertcaraco.free.fr/textes_etudes.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginekeriane1.spaces.live.com/PersonalSpace.aspx?_c02_o
D'Upon L'Ajoie

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Jeu 21 Juin - 22:52

Un con de facho, oui... Un mal-baisé prétentieux qui vient faire son profête.
cherry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worm.fruit.free.fr/
Kath

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : France sud
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Jeu 21 Juin - 23:59

Ha, je n'ai pas compulsé sa vie sexuelle, mais c'est un Nihiliste, à connaitre Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginekeriane1.spaces.live.com/PersonalSpace.aspx?_c02_o
D'Upon L'Ajoie

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Sam 23 Juin - 0:18

Kath a écrit:
Ha, je n'ai pas compulsé sa vie sexuelle, mais c'est un Nihiliste, à connaitre Smile)
S'il était vraiment nihiliste... avec un n minuscule... on n-en n-entendrait pas parler... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worm.fruit.free.fr/
Kath

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : France sud
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Sam 23 Juin - 1:14

Cioran inventa le nihilisme pessimiste, qui ne laisse à l'homme aucune lueur d'espoir. Mais l'auteur qui poussa le nihilisme dans son plus lointain extrême fut certainement Albert Caraco, qui voyait la vie comme un non-sens absolu.

Souces Wiki

Voir le lien
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nihilisme[url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginekeriane1.spaces.live.com/PersonalSpace.aspx?_c02_o
D'Upon L'Ajoie

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Dim 24 Juin - 3:01

En fait pour le terme "facho", il est possible que je le confonde avec un autre que je n'arrive pas à retrouver. De langue espagnole, je crois. Que les lecteurs de ce forum et Caraco lui-même en son Purgatoire veuillent bien me pardonner.

Bref, je demande à lire ses textes.

Mais quand on se suicide, c'est qu'on croit que quelque chose a une importance. Pour le vrai nihiliste, tel que je le conçois, la morale, la considération des autres hommes ne devrait avoir aucune importance. Il lui est égal, donc, de se suicider ou de rester en vie. Or mourir est toujours plus difficile que rester en vie. Même pour le stoïque, mourir réclame un geste. Rester en vie se contente de l'immobilité.

Mais je demande à lire ses textes, au Caraco. Je lis parfois ceux de Cioran. Je suis d'accord, il n'y a rien, mais alors : pourquoi se casser la tête pour... si peu! En vérité Cioran était insomniaque et avait des problèmes digestifs. Il ne le dit pas assez. Il rale après le monde mais c'est son corps qui déconne. Cela dit c'est un bon écrivain. Même s'il me déprime à la longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worm.fruit.free.fr/
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Dim 24 Juin - 3:40

Je pense surtout qu'il est nécessaire de bousiller, détruire, annihiler tous les concepts, théories, idéologies, philosophies, mythologies... pièce par pièce...

_________________
Le moindre de vos dons m'aidera à arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andy-verol.blogg.org
rod

avatar

Nombre de messages : 2
Localisation : à l'Ouest
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Ven 6 Juil - 5:06

Pas encore lu Caraco...

D'Upon L'Ajoie a écrit:

Je lis parfois ceux de Cioran. Je suis d'accord, il n'y a rien, mais alors : pourquoi se casser la tête pour... si peu! En vérité Cioran était insomniaque et avait des problèmes digestifs. Il ne le dit pas assez. Il rale après le monde mais c'est son corps qui déconne. Cela dit c'est un bon écrivain. Même s'il me déprime à la longue.

Oui sans doute ! Mais si si il y a certaines choses, comme, de tête, Dieu, "ce cadavre sur lequel l'homme se prélasse", par exemple ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tremalo.com
D'Upon L'Ajoie

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Sam 21 Juil - 16:13

Carraco a écrit:

« Aucun progrès moral ne vient à bout de nos entrailles, c’est là que la raison de toute chose se ramasse et que les éléments de l’ordre se renferment, avec leur barbarie originelle. Ce qui fut bon avant cinquante siècles est bon à cette heure, ainsi du trône et de l’autel, qui dureront autant que les humains, malgré les intervalles où l’on croit au changement. Le monde est vide et la métamorphose de ce vide, appelée Dieu, ne change rien aux préalables et ne saurait remédier au défaut d’harmonie, inhérent au système, la Providence est une illusion et le progrès moral n’est qu’un délire, l’ordre corrompt l’homme plus qu’il ne l’humanise »

« Mais à quoi bon prêcher ces milliards de somnambules, qui marchent au chaos d’un pas égal, sous la houlette de leurs séducteurs spirituels et sous le bâton de leurs maîtres ? Ils sont coupables parce qu’ils sont innombrables, les masses de perdition doivent mourir, pour qu’une restauration de l’homme soit possible. Mon prochain n’est pas un insecte aveugle et sourd, n’est pas un automate spermatique. Que nous importe le néant de ces esclaves ? Nul ne les sauve ni d’eux-mêmes, ni de l’évidence, tout se dispose à les précipiter dans les ténèbres, ils furent engendrés au hasard des accouplements, puis naquirent à l’égal des briques sortant de leur moule, et les voici formant des rangées parallèles et dont les tas s’élèvent jusqu’aux nues. Sont-ce des hommes ? Non, la masse de perdition ne se compose jamais d’hommes »

Je n'avais pas bien lu le texte. (Noir sur fond gris c'est difficile)

Quelques qualificatifs :
* aristo-poseur,
* misanthrope par manque de connaissance de l'humanité sorti du milieu aisé dont il est issu (non "engendré au hasard des accouplements" mais des suites d'accouplements dictés par le bizness),
* haineux par manque d'amour... bref :
* branleur,
* prétentieux,
* manqueur d'humour... bref :
* le genre à se suicider en tirant la langue avec un air mécontent (et c'est ce qu'il fit, et on s'en fout)...

Cioran au contraire, s'il avait une vision similaire, (et même s'il passait sous silence ses petites maladies) (et minorait l'incidence de sa biographie (fils de prêtre !!!) sur sa vision du monde), ne se les roulait pas, disant de lui-même : "Je suis un déconneur".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worm.fruit.free.fr/
Kath

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : France sud
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Lun 23 Juil - 4:00

Très fine analyse, j'approuve.

Merci
Cioran a dit aussi

Tous les penseurs sont des ratés de l'action et qui se vengent de leur échec par l'entremise des concepts.N'a de conviction que celui qui n'a rien approfondi.

Mais aussi


"Se méfier des penseurs dont l'esprit ne fonctionne qu'à partir d'une citation."

Bon la dernière annulant l'autre, je crois qu'il vaut mieux que j'aille aux plumes.
Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginekeriane1.spaces.live.com/PersonalSpace.aspx?_c02_o
D'Upon L'Ajoie

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Albert Caraco   Dim 29 Juil - 23:49

Fine je ne suis pas sûr : moi yana être viscéralement grossier! Un vif écorché à la hache mal affutée...

Enfin, laissons cela, d'une manière générale les penseurs m'énervent.
Je préfère les poètes. Ou encore mieux les musiciens !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worm.fruit.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albert Caraco   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert Caraco
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» Albert Londres
» 45 illustrations scannées d’Albert Chazelle : 8 livres des Six Compagnons + Le voyageur sans visage
» Première photo d'Albert Hinkey et autres prototypes de taille !
» Vavasseur, Albert-Léon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hirsute, les expressions libres et énervées :: Ecrire contre le monde entier :: Interviews d'écrivains, juste avant de mourir de fins...-
Sauter vers: